Scroll to top

Hommage au Dr Hellmut Lützner


Steffanie Hornstein - 29/08/2020 - 0 comments

Hellmut Lützner grandit dans les monts Métallifères (en allemand Erzgebirge). La naturopathie occupe déjà une place centrale chez ses parents. Ces derniers jeûnant régulièrement, reviennent toujours joyeux et pleins d’allant de leurs séjours de jeûne. Après des études de médecine, à Kiel et à Munich, et ne trouvant pas d’emploi fixe à l’Ouest, le jeune docteur en médecine, fraichement diplômé, retourne en DDR en 1956.

Interne en psychiatrie, chirurgie, médecine interne et en gynécologie, à Zwickau, il acquiert une solide expertise professionnelle. Depuis sa plus tendre enfance, Hellmut Lützner souffre d’une grave neurodermite. Sur les conseils d’un praticien hospitalier, il renonce à titre expérimental aux produits laitiers et constate une amélioration significative, immédiate. C’est aussi la première fois que Helmut Lützner prend conscience du lien étroit entre maladie et alimentation.

Sur ces entrefaites, le Dr Lützner s’en va rejoindre un cabinet médical rural, aux environs de Dresde, lequel intègre certaines méthodes thérapeutiques, issues de champs divers, comme le jeûne, les groupes de discussion, le training autogène, les séances de sauna ou les soins Kneipp. Au printemps 1961, Lützner se rend à la clinique Buchinger Wilhelmi, à Überlingen, pour y assurer un remplacement saisonnier qui lui permettra, en outre, d’expérimenter le jeûne sur lui-même. Helmut Wilhelmi, le directeur de la clinique de l’époque, lui offre alors un poste fixe avec un logement de fonction. Et au praticien de quitter la DDR avec sa famille, juste cinq heures avant la construction du Mur, pour emménager au lac de Constance !

Chez Buchinger Wilhelmi, le Dr Lützner et son équipe médicale sont responsables du service bains et exercice physique. Lützner forme le personnel et intègre aux activités cliniques des notions thérapeutiques naturelles et holistiques. Le plus souvent en qualité d’enseignant, il participe aussi régulièrement aux semaines de formation organisées par la Fédération nationale des naturopathes (Zentralverband der Ärzte für Naturheilverfahren ou ZÄN), à Freudenstadt. En 1975, il est nommé médecin-chef de la Kurpark-Klinik d’Überlingen, un établissement dédié à des patients en surpoids ou souffrant de troubles métaboliques. Il y restera jusqu’à son départ à la retraite.

Dès 1964, le Dr Lützner publie une soixantaine d’articles scientifiques sur le jeûne et l’alimentation, devient le principal protagoniste d’une émission télévisée sur le jeûne du Bayerischer Rundfunk (chaîne de télévision bavaroise), et fait paraître simultanément un bestseller traduit en 15 langues : « Wie neugeboren durch Fasten » ou « Comment revivre par le jeûne ».

C’est encore lui qui, en 1982, lancera à Überlingen le congrès sur le métabolisme, un événement scientifique qui débouchera sur la fondation de l’Association Médicale Jeûne & Nutrition (Ärztegesellschaft Heilfasten und Ernährung e.V ou ÄGHE). De nos jours, cette association compte plus de 200 membres et organise régulièrement des journées d’études internationales sur le jeûne.

Après son départ à la retraite, Hellmut Lützner se consacre avec beaucoup d’engagement au mouvement « Fasten für Gesunde » (Le jeûne pour bien-portants).

Son enthousiasme contagieux, sa confiance immuable dans la mobilisation des mécanismes d’autoguérison propres à tout être humain, mais aussi son esprit entrepreneurial hors du commun, eurent une incidence particulièrement positive sur l’existence d’innombrables personnes.

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *