Scroll to top

La plus grande étude mondiale sur le jeûne


Steffanie Hornstein - 14/01/2019 - 0 comments

Dirigée par Dre méd. Françoise Wilhelmi de Toledo et son équipe chez Buchinger Wilhelmi (une clinique sise à Überlingen, au bord du lac de Constance, jouissant d’une longue tradition en matière de jeûne) avec la collaboration de Dr Andreas Michalsen, professeur à l’hôpital universitaire de la Charité à Berlin, et le soutien de nombreux hôtes, patients et patientes, la plus grande étude scientifique mondiale jamais réalisée sur les effets du Jeûne Thérapeutique Buchinger vient d’être publiée.

Une collection de données détaillée des 1 422 jeûneurs (41 % d’hommes, 59 % de femmes) ayant terminé le Programme de Jeûne Buchinger Wilhelmi à la clinique pendant 5, 10, 15 ou 20 jours, en 2016, a été évaluée.

Sous le titre « Safety, health improvement and well-being during a 4 to 21-day fasting period in an observational study including 1422 subjects », l’étude a permis non seulement de documenter la sûreté et l’efficacité thérapeutique du Programme de jeûne Buchinger Wilhelmi, mais également tout le bien-être qu’il engendre tant sur le plan émotionnel que physique. Publiés en ligne dans la revue PLOS ONE, le 2 janvier dernier, les résultats de cette étude démontrent notamment les points suivants :

  • Le jeûne mobilise l’énergie stockée dans les tissus adipeux du corps humain. Le métabolisme passe de la consommation de glucose à celle des graisses et des cétones, induisant par-là quantité d’effets bénéfiques. Le changement de métabolisme a été attesté dans l’étude par la présence permanente de Corps cétoniques dans les urines.
  • Le jeûne entraîne une perte de poids significative, réduit le tour de taille et fait baisser les taux de cholestérol et de lipides sanguins.
  • Le jeûne a également normalisé la tension artérielle des jeûneurs et amélioré les paramètres du diabète, tels que la glycémie et le HbA1c, améliorant ainsi de nombreux facteurs contribuant à la santé cardiovasculaire.
  • En outre le jeûne a amélioré 84 % des cas de maladies graves, telles que l’arthrite, le diabète de type 2 ainsi que la stéatose et l’hypercholestérolémie, l’hypertension artérielle et la Fatigue.
  • 93 % des sujets n’ont pas eu faim pendant le jeûne, ce qui a contribué à leur bien-être émotionnel et physique.
  • Le jeûne avec suivi médical a montré peu d’effets secondaires indésirables. Au demeurant, ces derniers ont pu être traités facilement et sans interruption du jeûne. Dans des cas isolés, un sommeil agité, des maux de tête, de la fatigue ou des douleurs lombaires sont survenus surtout au cours des trois premiers jours.

 

En résumé, l’étude a démontré que ce programme de jeûne constituait une approche sûre et bien tolérée de la prévention des maladies liées à l’âge et du traitement des troubles métaboliques chroniques, y compris le problème du surpoids.

Développé à partir du jeûne thérapeutique Buchinger traditionnel, le Programme de jeûne Buchinger Wilhelmi comprend la prise quotidienne de jus de fruit et de soupes biologiques, représentant entre 200 et 250 calories par jour, accompagnée d’une activité physique dans un environnement propice au calme et à la pleine conscience. Il combine le jeûne avec la médecine intégrative et une variété d’impulsions pour le développement de la personnalité et l’amélioration du style de vie.

Françoise Wilhelmi de Toledo, Franziska Grundler, Audrey Bergouignan, Stefan Drinda, Andreas Michalsen : « Safety, health improvement and well-being during a 4 to 21-day fasting period in an observational study including 1422 subjects.“» PLOS ONE, le 2 janvier 2019 http://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0209353

 

Merci à tous les participants et participantes du précieux soutien qu’ils nous ont apporté tout au long de cette étude !

 

Contact :

Dr. Francoise Wilhelmi de Toledo

francoise.wilhelmi@buchinger-wilhelmi.com